Swatch : la fin de l'entrée de gamme de l'horlogerie suisse ? (19/08/2021)

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 

Les montres d'entrée de gamme (donc bon marché) ne se vendent plus aussi bien. Selon le communiqué de ce jour de la fédération horlogère suisse : La tendance s’est maintenue dans les chiffres rouges pour les montres de moins de 500 francs (prix export). Elles ont accusé des baisses de 18,7% en valeur et 24,2% en nombre de pièces. 

On assiste donc à la fin programmée de la montre bon marché suisse : l'iconique Swatch d'Elmar Mock, d'Ernst Thomke et de Nicolas Hayek & Co a vécu.

Plus rien ne peut arrêter son déclin.

Que s'est-il passé ?  

D'abord, la montre connectée d'Apple a envahi le marché d'entrée de gamme et eu raison des suisses (comme nous le disions déjà il y a 5 ans)...

Ensuite on ne sait plus produire en Suisse une montre bon marché car la structure des coûts en Suisse ne le permet plus.

Et finalement, les marques se sont tournées vers le luxe ... plus rentable et avec une image plus suisse encore.

Une montre a pris le relai dans cette course au positionnement et au part de marché ... c'est la TUDOR ... son histoire vient de redémarrer ...on y reviendra dans cette rubrique  ... car c'est aussi une histoire extraordinaire.

A ne pas douter : TUDOR sera le phénomène Swatch de ce début de 21ème siècle.

12:31 | Lien permanent | Commentaires (0)