MÉDECINE : encore à l’âge de la fax-machine ! (30/09/2020)

Aujourd’hui, on le voit bien : la médecine est restée dans bien des domaines très en retard dans l’usage des technologies modernes. Certes, il y des scanner, des IRM, des robots et autres instruments digitaux… mais on continue dans le même temps à communiquer majoritairement avec le fax notamment entre médecins et pharmaciens.

Évidemment l’usage du fax comment instrument de communication semble sortir d’un autre siècle. En fait, du siècle dernier. Cela démontre en tous les cas que la chaîne de la digitalisation n’existe pas ou pas encore. On tape à l’ordinateur des textes, on les faxe et on est obligé ensuite de les retranscrire ou de les scanner … mais la chaîne du digital est sans arrêt interrompue. Comment oser alors parler du dossier patient (digitalisé) dans des conditions d'un autre âge ?

Autre exemple surprenant concernant cette fois-ci la pandémie du COVID-19 : les médecins cantonaux communiquaient leurs données statistiques à Berne par fax. On croit rêver.

Mais le progrès technologique a bien d’autres ratées dans le système de santé. Si l’on regarde les mesures sanitaires prises dans la crise, c’est pire encore :  sur les 5 mesures proposées à la population pour lutter contre la pandémie … 4 datent du Moyen âge et de la lutte contre les grandes pestes qui dévastèrent à l’époque l’Europe. Le port du masque, se laver les mains, la distance sociale et la quarantaine viennent du fin fond des âges.

Seul le traçage de la population avec le logiciel SwissCovid est d’une conception moderne … mais malheureusement pas très utilisé... la technologie fait peur à tout le monde !

Cela en dit long sur notre système de santé : un désert technologique avec quelques oasis high-tech !

06:49 | Lien permanent | Commentaires (0)