06/06/2010

GVA /Metropolitan Area

 

images.jpeg

Ceux qui se penchent sur la question des territoires et leur gouvernance savent à quel point, il est aujourd’hui difficile de délimiter les frontières des régions. Devons–nous encore respecter le découpage territorial napoléonien ? Avons–nous la possibilité de penser notre région de manière plus contemporaine ? Par exemple en fonction des multiples problèmes qui nous préoccupent comme le logement, la mobilité, le développement économique, l’enseignement supérieur, l’environnement, le traitement des eaux, l’énergie, etc…  Enfin osons–nous avoir une vision régionale plus étendue ?

Dans les faits, nous, habitants de la région, avons déjà élargi notre bassin de vie qui dépasse largement le cadre étroit de notre territoire. Ainsi la métropole lémanique a commencé à se construire. Un nouvel espace avec des orientations politiques plus larges est incontestablement en émergence. Que ce soit au niveau des universités avec le projet Azur, les HES avec la HES-SO, le développement économique avec le « Greater Geneva Berne Area », etc. La métropole se constitue lentement car les anciens territoires politiques semblent toujours ralentir son essor.

Et si nous proposions une rupture ?

Imaginons que notre territoire métropolitain soit défini dans un rapport global/local avec comme charnière l’aéroport (GVA) qui physiquement est le lieu de bascule du local au global et inversément. Tous les habitants (et ils sont 2,9 millions) de la région le savent inconsciemment car de retour dans la région, figure sur leurs bagages l’étiquette GVA. Notre destin est d’avoir une adresse commune. Dès lors que l’on réalise la force de cette proposition, on découvre immédiatement que les enjeux sur l’organisation de l’espace, de l’habitat, de l’emploi et des services, du commerce, de l’équipement ne s’arrêtent plus aux frontières administratives et politiques mais trouvent sur ce territoire élargi des éléments de réponse cohérents.

GVA/Metropolitain Area est bien notre domicile commun.

 

pour plus d'information...vous pouvez télé-décharger la brochure "territoires d'affluence" sur http://www.fondationpourgeneve.ch/fr/observatoirelemanique