TRANSITION SOCIÉTALE - Page 9

  • LA HAUSSE DES PRIMES D'ASSURANCE vient tout simplement de la hausse de l'emploi dans la santé!

    Imprimer

    Personne n'ose l'avouer mais c'est principalement la hausse des postes de travail dans le secteur de la santé qui a provoqué et provoque la hausse des coûts (cf. tableau ci-dessous). Les changements démographie et technologie souvent évoqués ont créés dans le secteur de la santé une réponse par l'engagement de personnels pas par un accroissement de la productivité. C'est ça le problème! 

     

    C'est vrai aux USA mais aussi en Suisse.

    Près de 15 millions de jobs santé aux USA et 450'000 en Suisse !

    C'est énorme surtout que la création de postes de travail dans la santé n'a cessé de croître depuis vingt ans et ceci même pendant la crise de 2009... alors c'est évident ... il y a corrélation parfaite entre création de jobs et coût du système !

    Bref, on peut donc tout expliquer avec ce simple postulat: "la santé coûte cher car dans ce domaine, on résout les problèmes par l'augmentation des effectifs". 

    C'est le secteur avec le plus d'argent et avec l'un des niveaux de productivité les plus bas... cela crée des conditions très favorables pour les "As" de la Silicon Valley... ils aiment les marges ...

    La réforme du système de Santé viendra sûrement de ce côté là ... et bonjour le "UBER" de la Santé... cela va "saigner", si on ose le dire ainsi...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • HORLOGERIE SUISSE: FORT RECUL DANS LA GAMME DES MONTRES CONNECTEES !

    Imprimer

    Les exportations horlogères suisses ont reculé en août pour le deuxième mois consécutif et ceci spécialement dans la gamme de prix 200-500 CHF - justement celle des montres connectées.

    Elles ont diminué au total de 1,6% par rapport à la même période de l'an dernier pour s'inscrire à 1,47 milliard de francs. Les volumes ont chuté de près de 10% et la gamme 200-500 a perdu même 24,4% - toujours en volume! 

     

    Résumé Statistique en 4 points essentiels:

     

    1.- Hong Kong et Chine à la peine

    Dans le détail, le premier débouché de longue date pour le secteur, Hong Kong, connaît toujours de sérieuses difficultés, avec en août un septième mois consécutif de baisse. Les exportations vers l'ancienne colonie britannique ont ainsi chuté de 18,2% sur un an pour se fixer à 225,2 millions de francs.

    La Chine fait pire encore, avec un plongeon de 38,5% à 81,2 millions de francs, une évolution qui place l'empire du Milieu à la sixième place du classement des pays de livraison. 

     

    2.- Marchés européens en verve

    Les quatre grands marchés européens que sont l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie ont confirmé constituer des relais pour pallier les difficultés de Hong Kong et de la Chine. 

    D'une manière générale, tous les marchés européens ont réalisé le mois dernier des taux de croissance à deux chiffres. 

     

    3.- Chute des volumes

    En volume, la contraction est beaucoup plus marquée, avec une chute de près de 10% (-9,6%) à 2 millions d'unités, précise la Fédération Horlogère dans son bulletin mensuel.

     

    4.- Surtout le bas et le moyen de gamme souffrent

    Les montres de moins de 200 francs (prix export) ont vu leurs volumes diminuer de 7,2%, pour un recul encore plus marqué de leur valeur.

    Les produits dont le prix est compris entre 200 et 500 francs ont été particulièrement affectés, avec des replis de l’ordre de 24%.

     

    ---------------------------

    PS. les exportations horlogères avaient subi un plongeon de 9,3% en juillet, à 1,9 milliard de francs. 

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • L'Avenir de la Santé (5): Bypasser le toubib!

    Imprimer

    Les algorithmes et l'intelligence artificielle au service du patient ou des "biens portants" pourraient révolutionner tout le système de santé à eux seuls car ils auront/ont les moyens de "bypasser" le médecin!

    Aujourd'hui le programme "Watson Health" se prépare à offrir une aide considérable aux médecins mais il pourrait tout aussi bien être demain directement utilisé par les patients.

    S'il peut gagner de l'argent... il va sans doute le faire. Pour l'instant, il collecte les informations en créant la plus grande base de données médicale jamais constituée.

    Mais demain que va faire Watson?: Ce programme informatique d'intelligence artificielle conçu par IBM dans le but de répondre à des questions formulées en langue naturelle pourra tout faire... il sera notre "premier recours/secours" médical!

    Comme SIRI (Apple) ou NOW (Google), il est capable de répondre intelligemment aux questions de l'interlocuteur en analysant sa question et en allant chercher dans le "Big Data" des réponses intelligentes.

    Ces assistants vocaux vont offrir dans la prochaine décennie - et au grand public - un accompagnement  intelligent pour toutes questions médicales.

    Pour l'instant IBM a développé qu'une version spéciale à l'intention du monde médical qui peut analyser/chercher toutes les données patient y compris les images, l'ADN et les historiques familiaux.

    Le plus étonnant dans tout cela, c'est que la révolution médicale en marche est essentiellement faite par des "outsiders" qui seront capables de pousser les professionnels de la santé hors du jeu...

     

     

     

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Santé (4): vers un bouleversement radical !

    Imprimer

    Le domaine de la santé est à la veille d'un bouleversement radical car il offre les deux principales caractéristiques du changement: (1) beaucoup de gras = il est richement pourvu et (2) très peu productif - voir pas du tout.

     

    C'est exactement ce que recherchent les gens de la Silicon Valley.

    Ainsi cinq domaines du "Health IT" sont déjà en train d'être explorés rapidement.

    1.- les géants du Net comme Google et Apple y ont investi massivement notamment avec des projets dans le domaine du diagnostic en direct et permanent qui nécessite le traitement de beaucoup d'informations... par exemple l'alliance entre Novartis et Google pour les lentilles intelligentes en particulier pour la gestion en temps réel du diabète... ou encore la "Apple Watch" pour la détection avancée des attaques cardiaques ou de la maladie de Parkinson.

    2.- les start-ups du "Healthcare IT" se développent maintenant à grande vitesse encouragées par l'argent des VC (plus de 6.9 milliards de dollar ont  été consacrés l'année dernière)

    Ainsi des milliers de projets viennent de voir le jour comme par exemple "Projet IO" pour des prothèses imprimées en 3D; "Medwand" qui offre une sorte de lélé-médecine très simple; "Pager" qui est une "apps" pour appeler en urgence les secours quelque soit l'endroit où vous êtes... c'est comme UBER mais au lieu d'avoir un chauffeur, c'est un médecin qui vient; "CrowdMed" est un service pour apprendre avec les autres; "SkinVision" pour repérer les mélanomes sur votre peau à l'aide du smartphone ou encore "PillPack" pour mieux prendre ses médicaments, etc.

    3.- la réinvention de l'assurance est un autre enjeu vital ... le gouvernement américain a lancé en 2014 un programme d'aide à la création de nouvelles compagnies dans le domaine de l'assurance (CO-OP Health Program). Ainsi des sociétés comme "Oscar Health" ou "ZoomPlus" vont probablement changer passablement la scène de l'assurance sur sol américain... c'est tellement vrai que la résistances des grandes compagnies semble déjà s'organiser: elles essayent de racheter les start-ups prometteuses!

    4.- Les plateformes "Internet" construitent à partir de réseaux sociaux puissants composés de patients engagés. On parle maintenant d'entreprises basées sur l'expérience client mais historiquement cela vient des groupes de support de femmes ou d'hommes ayant eu soit le cancer du sein ou le SIDA et qui s'étaient organisés de manière très efficaces. Aujourd'hui, "Doctor on Demand" ou "Foundation Medecine inc" sont des start-ups qui explorent plus largement ces savoirs-faires.

    5.- Les nouvelles officines des grandes chaînes de pharmacies américaines proposent désormais des interventions médicales rapides comme "Clinic Minute" de CVS ou "Walk-in Clinic" de Walgreens. Cette nouvelle forme d'intervention dans le système de la santé permet d'éviter les longues files d'attente aux urgences en réglant rapidement les petits "bobos". C'est très productif.

    Le système de Santé que l'on connaît aujourd'hui dans la plupart des pays est vraisemblablement caduc: car trop cher, trop lent, trop lourd administrativement, trop compliqué et surtout très peu productif... il va donc être complètement revisité ces prochaines décennies par une volonté de trouver des réponses plus efficaces, moins chères, plus rapides, moins administratives, mieux assurées et surtout en temps réel avec des interventions télé-portées et géo-localisés ...

    Bref un chambardement encore aujourd'hui inimaginable pour certains...

    Lien permanent 0 commentaire
  • Santé (2): qui coûte quoi?

    Imprimer

     

    Mettre ensemble les chiffres des coûts de la santé n'est pas chose facile...  les statistiques dépendent toujours de ce que vous voulez regarder... mais en gros notre recherche du "qui coûte quoi" donne les résultats suivants pour la Suisse (et entre parenthèse pour les USA)*:

     ------------

    • Les hôpitaux suisses représentent le 35% des dépenses (USA 36%)
    • Les médecins représentent 26%. (28%)
    • Les médicaments représentent 18% (14%)
    • Les établissements médico-sociaux (EMS) et les soins à domicile représentent 9% (6%) 
    • Les autres prestations ambulatoires (physiothérapie, frais de laboratoire, appareils médicaux, etc.), représentent 7% (8%)
    • Les frais administratifs 5% (7%)

    Donc à part les médicaments qui sont moins chers aux USA et les frais administratifs qui y sont plus chers ... les chiffres se ressemblent finalement beaucoup... 

    ------------

    Et pourtant, ce sont bien deux systèmes passablement différents... et la distinction fondamentale est à chercher dans le rôle de l'Etat et de son intervention en tant que régulateur... bien que les deux système se disent "libéraux" le système suisse est plus proche de l'intervention étatique européen qu'américain... 

    Cela n'a pourtant pas eu beaucoup d'effets ni sur les coûts, ni sur la répartition de ceux-ci (car nous partons de l'hypothèse que le décalage actuel des coûts/PIB 11,5% pour CH contre 17,1% pour USA n'est qu'une question liée à la "transition médicale globale" - nous y reviendrons-).

    Donc on a un résultat paradoxal : deux systèmes différents sans influence notoire sur "qui coûte quoi"!

    C'est donc bien un tout autre point de vue qu'il faudrait adopter... pour comprendre comment cela fonctionne et où va le système ... (à suivre)

     

    * point de vue des assureurs

    Lien permanent 0 commentaire
  • La Santé coûte cher! Trop cher ? Voyage aux USA pour comprendre (1)

    Imprimer

    Si la Suisses consacrent beaucoup d'argent à leur système de santé (soit 11,5% du PIB en 2013 selon la Banque Mondiale) ... c'est en fait encore très loin derrière les USA qui eux, dépensent 17,1% de leur PIB! C'est énorme !

    La question qu'il faut explorer: pourquoi est-ce si cher et surtout est-ce que les coûts de la santé vont continuer à augmenter dans le futur?

    Première remarque: En Europe, la Suisse se situe dans la moyenne des pays voisins (Allemagne 11,3 ; France 11,7 et Pays Bas 12,8). Mais les systèmes sont pourtant différents (Sécurité sociale en France par exemple) et les coûts restent presque identiques... y a-t-il une autre explication?

    Deuxième remarque: les USA possèdent un autre modèle. Moins démocratique mais plus technologique. Un système santé a deux vitesses qui reste onéreux ! Pourquoi?

    Troisième remarque: le système santé vit actuellement une transition importante due au vieillissement des populations. Mais est-ce suffisant pour tout expliquer?

    Bref, l'enjeu paraît extraordinairement important d'autant plus qu'une révolution de type "écosystème digital" est en marche.

    Ainsi la véritable question est: allons-nous maîtriser l'évolution des coûts à l'avenir ou allons-nous vers un système encore plus coûteux comme celui des Etats-Unis ?

    Pour répondre à tout cela (et plus) je vous emmène - avec mon blog - dans un long voyage d'un mois aux Etats-Unis pour explorer la Santé, son Système et son Avenir...

    Lien permanent 0 commentaire
  • APPLE: PREMIER HORLOGER AU MONDE

    Imprimer

    Hier c'était la traditionnelle rentrée de la firme de Cupertino avec toute une série d'annonces importantes.

    En ce qui concerne l' APPLE WATCH: cinq choses à retenir:

    1.- Un nouveau système d'exploitation (WATCHOS 2.0) à downloader seulement 5 mois après le lancement de la montre indique que l'équipe à Tim Cook mise à fond sur cet objet connecté. Ce système d'exploitation permet à la montre de fonctionner indépendamment du smartphone... c'était un besoin exprimé par la grande majorité des usagers et APPLE y répond rapidement... 

    2.- 10'000 complications (ou apps) sont désormais disponibles sur la montre... cela démontre un choix pour du logiciel fort et en nombre.

    3.- Transit... sera l'application (main libre) indispensable au conducteur pour gérer le "rush hour" du trafic urbain... en fait d'un seul coup d'oeil rapide sur sa montre on sera par où passer? 

    4.- Facebook en version "light" permettra de rester en contact avec son réseau social sans devoir vraiment le montrer... en toute discrétion en quelque sorte...

    5.- Ouverture des capteurs santé pour une médecine en continu annonce la plus grande révolution contemporaine à venir celle du "HEALTH @ LARGE".

    Bref APPLE indique le chemin qu'il va prendre... beaucoup de soft pour des capteurs uniques - notamment dans le domaine de la santé avec en toile de fond l'APPLE WATCH comme le véritable levier de croissance... pour l'avenir de la compagnie... tout est dit:

    APPLE ne lâchera pas le morceau... ils veulent la place de premier horloger au monde !!!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Montres Connectées: Samsung fait mieux qu'Apple...beaucoup mieux!

    Imprimer

    Jeudi dernier, Samsung, le géant industriel sud-coréen des télécoms, de la hifi, de la tv, etc., a sorti sa nouvelle montre connectée. C'est leur dernière version... elle est très améliorée ... 

    Apple Watch ne semble même ne plus être... dans le coup... tant cette nouvelle montre connectée est performante!

    En effet la "Gear S2" de Samsung a une autonomie de 2/3 jours -contre a peine une journée pour Apple, la montre tourne sur Tizen (l'OS de Samsung) mais elle est aussi compatible avec tous les autres systèmes d'exploitation comme Androïd et l'OS d'Apple ... ce qui autorise -en principe- de faire tourner toutes les applications développées pour ces autres systèmes, elle est de plus étanche et surtout moins cher.

    Mais la vraie nouveauté c'est sa couronne rotative ... tout à fait extraordinaire ... qui permet de passer d'une complication (apps) à l'autre d'un seul petit mouvement mécanique rotatif... très agréable et très astucieux...

    En résumé c'est une vraie montre ronde qui va faire très mal à Apple... mais en même temps ... elle donne de l'espoir à tous car elle prouve que l'on peut encore faire mieux... beaucoup mieux qu'Apple... le jeux est loin d'être fini...

    En effet, il est maintenant clair que la montre connectée va connaître à l'avenir encore beaucoup d'améliorations ...

    ce qui devait relancer même les chances des horlogers suisses, s'ils veulent y croire ...

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Ces Suisses qui tissent la toile: Alain Chuard (5)

    Imprimer

    Bernois, ce créatif du NET travaille aujourd'hui chez Google après que le géant californien ait acheté sa compagnie WildFire Inc. en 2012, faisant du coup ... de lui ... un archi-millionnaire.

    Alain Chuard n'était pourtant pas à son premier coup!

    En 2001 il a créé Access Trip puis en 2007 il a fondé IncFuel Corp.

    Cet entrepreneur en série est aujourd'hui une des grandes stars "suisses" du Net et reconnue comme tel en Suisse allemande.

    La reconnaissance c'est une chose mais la connaissance c'est toujours mieux...

    chuard.jpeg

    Lien permanent 0 commentaire
  • Ces Suisses qui investissent le NET: les frères RIMER (4)

    Imprimer

    SKYPE c'est l'investissement le plus connu des frères David et Neil Rimer de la société "INDEX VENTURE" qu'ils ont lancé depuis Genève en 1996. Aujourd'hui, ils ont aussi des bureaux à Londres et San Francisco.

    Après des études à l'école internationale de Genève, ils se sont donc aventurés très tôt dans le capital risque... avec beaucoup de succès ...il faut le dire ...

    Quelques vingt ans plus tard, ils sont reconnus mondialement comme étant parmi les 10 meilleures firmes dans le domaine de l'investissement sur Internet. Ils ont aidé ainsi à créer plus de 150 entreprises qui ont elles mêmes générées plus de 25'000 emplois... pas mal...

    INDEX est peu connue du grand public genevois et pourtant ils opèrent mondialement depuis la cité de Calvin ... pour produire du lien direct ... by passer les intermédiaires en quelque sorte ... cela avait été aussi le projet de Calvin ! Non ?  

    rimer.jpeg

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Ces Suisses qui cartonnent sur IoT: DAVID MARCUS (3)

    Imprimer

    David Marcus a rejoint Facebook en août dernier. Cet entrepreneur genevois a créer plusieurs sociétés marquantes du NET:

    D'abord GTN Telecom juste après son diplôme universitaire de Genève, puis Echovox rachetée par MBO et enfin Zong qui se fait racheter par Paypal en 2008, il en deviendra le CEO.

    Il ne restera que quelques années au poste de dirigeant de la première banque de transaction financière en ligne au monde. Jusqu’à ce que cet été le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg le contacte... pour diriger la nouvelle messagerie du plus grand réseau social au monde...

    Ce suisse est définitivement très puissant...

     

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Ces Suisses qui réussissent: Esther Dyson (2)

    Imprimer

    Femme d'affaires suisso-américaine, Esther Dyson est une figure importante des nouvelles technologies aux USA.

    De mère mathématicienne et suisse, elle a grandi dans un environnement scientifique notamment en étant graduée de Harvard, Boston.

    Elle a été tour à tour journaliste, entrepreneur start-up, investisseur et mentor ...  

    La Suisse souvent ignore la valeur de ses "expats" ... ici c'est flagrant alors que le monde des "geek" américains la vénère, les suisses ne la connaissent même pas ... 

    220px-Esther_Dyson-20050316.jpg

    Lien permanent 0 commentaire