19/07/2018

Horlogerie Suisse : le succès du SELL IN !

Les exportations horlogères vont bien. Elles battent des records depuis le début de l'année 2018.

Mais peu de le gens le savent : elles sont l'expression du "sell in" à savoir des montres envoyées à l'étranger (statistiques provenant des douanes suisses) et prêtes à la vente dans les magasins ou les revendeurs à l'étranger.

Le "sell out", l'acte de la réelle vente, n'est pas comptabilisé par les douanes. Donc les statistiques expriment seulement ces envois vers du stockage hors de Suisse.

Et ces envois on lieu tous les jours ouvrables de tous les mois ... si bien que si un mois il y a un jour de moins ouvrable ... c'est 5% d'exportation en moins ...1/20=5% ... c'est mathématique.

Une des conséquences de cette manière de calculer fait que les statistiques mensuelles peuvent présenter artificiellement des variations importantes de plus ou moins 5% et dans des cas exceptionnels de 10%.

Mais cette année ont assiste avant tout a un phénomène d'achalandage des magasins après plusieurs mauvaises années de ventes "réelles".

Pour preuve, Swatch Group a par exemple vu ses stocks se gonfler à près de 6,7 milliards de francs suisses fin juin 2018. Donc les stocks gonflent !

Il faut savoir lire les statistiques ... surtout horlogères !

 

Les commentaires sont fermés.