19/10/2017

Horlogerie : Apple fait mieux que les suisses !

Apple compte vendre plus de 6 millions de montres pendant le trimestre de fin d’année 2017. C’est plus que va faire l’industrie horlogère prise dans son ensemble. Les chiffres actuels le confirment : les exportations horlogères font –11,6 % en nombre de pièces (ce qui continue de marquer la faiblesse de la production notamment du trimestre écoulé) … mais rien à voir avec les ventes des montres d’Apple (+50% lors de ce même trimestre) et c’est sans compter sur les ventes de la nouvelle série 3 disponible seulement depuis peu.

 

Petite analyse comparative :  

On me dit souvent que les montres d’Apple ne sont pas comparables à celles des suisses. Sauf qu’il y a 100 ans, la montre helvétique était le « nec plus ultra » de la technologie, aujourd’hui c'est la série 3 d’Apple.

Mais poursuivons notre analyse. Selon Horace Dediu, d'Asymco, on peut estimer les ventes totales d'Apple Watch depuis son lancement, il y a deux ans et demi, à 33 millions de pièces, générant un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars. Par ailleurs, 15 millions de montres ont été vendus au cours des 12 derniers mois avec des ventes totalisant 4,9 milliards de dollars durant cette période. Le mouvement semble s’accélérer avec le lancement récent dans la série 3.

C’est en tout cas ce que pense Dediu qui souligne le fait qu'il a publié son estimation la plus récente avant que Tim Cook ne révèle qu'Apple vendait maintenant plus de montres que Rolex ! Cook a également indiqué que les ventes d'Apple Watch avaient augmenté de 50% au dernier trimestre, ce qui est à nouveau conforme aux graphiques d'Asymco (voir ci-dessous). 

Screen-Shot-2017-09-24-at-5.36.09-PM-768x329.png

 

 

 

 

 

 

Dediu soutient que si l'Apple Watch est déjà une « success story » - il rappelle qu’il a fallu 112 ans à Rolex pour prendre la première place. Pour Apple cela a pris seulement 2,5 ans –

De plus selon lui on est toujours à l’acte «un».

Bien que le LTE Apple Watch peut maintenant être utilisé sans iPhone, il nécessite toujours d’avoir un iPhone pour l’activer, et sa durée de vie limitée pour les appels signifie qu'il est toujours clairement conçu comme un appareil compagnon. Ceci, pense-t-il, va changer notamment avec les fonction « santé ».

La montre est née d'un contrôle du temps, mais elle transforme aujourd’hui cette fonction vers le contrôle de la santé. Le fait que nous parlions d’«arythmie» et de «fibrillation auriculaire» lors du lancement de la série 3, en septembre dernier, indique que de nouveaux comportements suivront.

A noté que les revues des experts sur les qualités de la série Apple Watch 3 ont été largement positifs. On s’attend donc à d’importante vente pour la saison des fêtes de fin d’années. Ce qui est d’ailleurs corroborés par les sous-traitant chinois, taiwanais et coréens.

 

------------