20/07/2017

Fort changement dans l'offre ... horlogère!

Les statistiques mensuelles des exportations horlogères sont tombées.

C'est formel : on observe un mieux sous forme d'une stabilisation du nombre de montres exportées (sell-in). Mais comme pour les premiers mois de l'année 2017, les montres de moins de 200 CHF (prix export) se sont inscrites en baisse, tandis que les autres segments de prix ont présenté des résultats plutôt en progression. 

L'assortiment change. La montre mécanique tire largement son épingle du jeu tandis que la montre à quartz et la montre entrée de gamme (moins de 200 CHF) fléchissent.

Mais cela veut dire surtout que la quantité cède le pas à la qualité.

Trois conclusions importantes:

  • d'abord l'appareil industriel restera en sur-capacité pour quelque temps encore
  • ensuite l'emploi ne va pas repartir
  • enfin la fabrication des petites séries va devoir trouver une rentabilité industrielle nouvelle

Maintenant que le calme revient plus ou moins dans l'industrie horlogère, il faudrait absolument adapter rapidement l'appareil de production à la nouvelle situation, notamment en regardant vers l'industrie 4.0.

Par ailleurs un autre chantier s'ouvre : celui de la "transition du retail" et l'impact du e-commerce sur celui-ci.

On en reparlera...

Les commentaires sont fermés.