09/04/2017

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE: et si c'était Fillon-Mélenchon?

Unknown.jpeg

 

Dans les sondages, Fillon remonte. Son camp y croit.

D'autant plus qu'ils ont déjà joué le même coup contre Juppé à l'automne dernier.

Et chez Mélenchon, cela continue à siphonner sec les voies des électeurs d'Hamon.

Pour Macron et Le Pen, les vents sont contraires. Ils tombent - encore légèrement - dans les intentions de votes.

Ils sont donc tous à portée du taux d'erreur des sondages (+/- 3%).

Et comme depuis une année en Angleterre et aux USA, ceux-ci ont montré les limites de leur prédiction.

Rien n'est joué.

Il reste 15 jours.

Si l'on se retrouve avec un match Fillon-Mélenchon au second tour, il y aura vraiment du spectacle.

Et pour le citoyen français, une fois la menace de l'extrême droite éloignée, un vrai débat de société commencera enfin...

 

Les commentaires sont fermés.