06/11/2016

Horlogerie Suisse: Alliances à hauts risques !

Au regard de l'évolution historique des stratégies de la branche horlogère, après avoir connu, ces deux dernières décennies, une verticalisation économique – à savoir une phase caractérisée par des rachats de sous-traitants et l'ouverture de boutiques en propre mais aussi par la formation de grands groupes tels que Swatch, Richemont ou LVMH –, l'industrie horlogère a entamé une nouvelle stratégie, celle des alliances stratégiques: Hermès avec Apple, Tag Heuer avec Intel, Louis Vuitton avec Huawei, etc. On parle désormais d'horizontalité.

La "fashion attitude" pousse à l'idée d'écosystème et donc au développement de partenariats voir d'alliances. Ainsi, il semblerait que tout le monde ou presque cherche à faire des alliances. Du côté de l'offre, c'est clair. Les maisons négocient des partenariats avec des alliés compétents notamment dans les technologies ICT (Informatique - Communication - Télécommunication) mais du côté de la demande (le client). c'est moins évident car le client compose aujourd'hui lui même son "look". Il peut très bien associer une montre haut de gamme avec des jeans bas de gamme! Les codes ont changé et l'accumulation de l'avoir (société de la consommation) à céder le pas à l'expérience (voyage, événements, spectacles, etc.) et à la recherche du bien-être (spa, gym, trekking, etc.). 

On est finalement entré dans la société du spectacle prédite par Guy Debord. 

Ainsi le client veut aller de surprise en surprise. Mais la montre traditionnelle n'offre pas grand chose de ce point de vue là. Ce sont Fitbit, Garmin ou Apple les maîtres de notre temps. Avec les montres connectées ... il y a du vécu, de l'expérience ... des choses à faire, à calculer, à prédire : par exemple les distances parcourues (Fitbit) ou encore à parcourir (Garmin), les résultats à comparer (Apple), les progrès mesurés (tous) ... bref cela bouge grâce à ses propres données... on expérimente la vie, sa propre vie pas besoin de l'image des autres, on est l'image ... et on ne regarde pas simplement le temps (passé) mais nous même en action (selfies).

C'est cela le changement de temps ...

Et pour y parvenir il faut peut être faire des alliances... développer une stratégie horizontale.

Mais l'horizontalité, c'est aussi vouloir conquérir d'autres marchés du luxe ... à l'image de LVMH qui a un très large portefeuille de "maisons" dans la montre, la maroquinerie, les parfums, les vêtements, les vins etc. Cette horizontalité par des "merges & acquisitions" va sans doute prendre un très grand essor ces prochaines décennies.

Le mutation des stratégies industrielles du vertical à l'horizontal va nous réserver bien des surprises ... et parfois ces alliances vont s'avérer désastreuses si par exemple, elles sont trop asymétriques (le cas Tag Heuer qui confie tout l'intérieur de la montre à Intel peut être considéré à hauts risques alors qu'Hermès qui n'a fait que "prêter" son bracelet à Apple ne prend quasiment aucun risque) ... mais pour en revenir à l'actualité, il est incontestable que le "luxe" va à l'avenir créer des écosystèmes d'offres "produits" beaucoup plus large qu'aujourd'hui... que se soit par alliance ou par acquisition, on verra bien... tout est ouvert!

 

31/10/2016

le Matin du Soir: un jeu de mot ou une aberration?

Lancer un journal "on line" avec un rendez-vous fixé à 17h. c'est aberrant car les journalistes vont devoir retenir chaque jour l'information jusqu'à 17h, alors que celle-ci sera accessible partout ailleurs en continu...

... on pourrait même croire à un gag belge ... et pourtant, c'est ce que vont faire des journalistes suisses du Matin ...

donc comment imaginer un succès à cette approche de la "news décalées" alors que justement le continu est la marque de notre temps ... ainsi à l'ère du "tout, tout de suite" une telle aventure semble vraiment anachronique en temps décalé ... et même-ci elle sera personnalisée la "news" ne ce décide pas elle arrive ... et aujourd'hui il faut la saisir au plus vite....

Bon soyons indulgent: bon vent ... au news "décalées" et payantes !