28/10/2016

GARMIN versus ROLEX = 1:0

 

Sur les terrains de golf, on voit ROLEX partout sauf sur les poignets des joueurs car ils portent une GARMIN!

Résultat des courses, en 2016, Garmin va vendre autant de montres que ROLEX, soit plus de 600'000!

ROLEX joue la carte du golf en "sponsorisant" les tournois de renom mais aussi les golfeurs. Cependant pour un golfeur, ce n'est pas tant l'heure qui compte que la distance jusqu'au prochain trou. 

Donc Garmin en offrant ce service a pris la place de la Rolex sur le poignet et certainement ne va plus la lâcher.

En résumé, Garmin met à disposition des milliers de parcours pré-chargés en Europe et dans le Monde sur sa montre. Comme elle dispose d'un GPS, elle peut informer à tout moment le golfeur sur la distance exacte qui le sépare du prochain trou. Elle contient aussi une cartographie détaillée des parcours et apporte en plus des compléments d'analyse statistique de votre parcours. Car un golfeur a besoin d’une cartographie détaillée qui met en avant le parcours, ses obstacles, les distances et des conseils sur les choix tactiques à prendre, pour bien jouer. Ces produits permettent de faire gagner du temps par une prise de décision plus rapide : quel club choisir pour passer ce bunker ? Quelle distance pour arriver sur le green ? Une approche en un ou deux coups ? etc… Il faut comprendre qu’un golfeur joue avant tout contre lui-même. Il est alors important d’avoir un produit qui le rassure et l'accompagne dans ses choix. 

Voilà donc ... une nouvelle approche pour la montre:

(1) capter des données (ici la position par géolocalisation GPS) 

(2) analyser les données (ici proposer une distance sur le green)

(3) fournir une prédiction ou une action (ici un choix tactique)

Bref l'avenir de la montre, c'est de capter les données et non plus seulement de donner l'heure....

 

 

 

25/10/2016

Les ventes de montres connectées chutent ... pour l'instant!

En tout, 2,7 millions de montres connectées ont été écoulées de juillet à septembre 2016 (troisième trimestre), soit 51,6% de moins qu'en 2015 ... car dans cette période aucune nouveauté n'est venue véritablement soutenir les ventes (Apple Watch série 2 arrive seulement en fin de trimestre).

La chute des ventes mondiales de montres connectées s'est accélérée au troisième trimestre, emmenée par l'Apple Watch qui accuse un plongeon de 71,6%, selon des estimations lundi du cabinet de recherche IDC. Toutes marques confondues, 2,7 millions de montres connectées ont été écoulées au troisième trimestre, soit 51,6% de moins que sur la même période de 2015.

Apple ne divulgue pas officiellement ses chiffres de ventes, mais IDC les évalue à 1,1 million d'unités, soit 41,3% du marché mondial et un recul de 71,6% sur un an.

Au deuxième trimestre, IDC avait estimé la baisse à 32% pour l'ensemble du marché, et à 55% pour l'Apple Watch.

Question de calendrier

Le cabinet invoque en partie le calendrier de renouvellement des appareils: la deuxième génération d'Apple Watch n'est arrivée sur le marché que fin septembre, la nouvelle Gear S3 de Samsung n'est pas encore sortie, et plusieurs fabricants hésitent à proposer un nouvel appareil avant les fêtes car Google a repoussé à l'an prochain la mise à jour de son logiciel d'exploitation (Android Wear 2.0).

Toutefois, «il devient également évident que les montres connectées actuelles ne sont pas pour tout le monde», relève Jitesh Ubrani, un analyste d'IDC. «Avoir un but et une utilisation clairs est primordial, c'est pourquoi beaucoup de fabricants se concentrent sur le fitness à cause de sa simplicité. Mais à terme, différencier l'usage de la montre connectée et du smartphone sera un élément clé», prévient-il.

Au troisième trimestre, Garmin a pris la deuxième place mondiale derrière Apple, avec environ 600'000 unités vendues (20,5% du marché).

Samsung arrive en troisième position (environ 400.000 unités, soit 14,4% du marché), suivi par Lenovo et Pebble (quelque 100.000 unités chacun, pour respectivement 3,4% et 3,2% du marché).

 

référence publique