18/07/2016

Les ratés de la "Haute Horlogerie" !

On doit à Franco Cologni l’invention du concept de «Haute Horlogerie». 

L'idée était d'emprunter à la "Haute Couture" son marqueur du luxe.

Mais aujourd'hui, trois problèmes frappent de plein fouet cette industrie:

- D'abord la Fondation de la Haute Horlogerie a cru bon de sortir, le mois dernier, un Livre Blanc qui voulait développer ce concept de Haute Horlogerie en diffusant une liste des maisons Horlogères appartenant à cette catégorie. De fait, cela a créé une liste noire des exclus... grave erreur conceptuelle car si vous vous mettez à "lister" les entreprises, vous entrez dans un processus d'exclusion propre à la fin de "règne" de toute organisation (cf. parti communiste entre autre ...)... c'est donc implicitement l'annonce d'une certaine fin... ce qui n'est pas bon pour le commerce .... 

- Ensuite, le "High-End Fashion" à laquelle devrait appartenir l'horlogerie de luxe, a défini depuis longtemps un "tempo" à son business, celui des fashions weeks. En créant un concept "saisonnier", le luxe forçait en quelque sorte la vente par la rareté attachée au concept de saisons. C'est une idée importante car tout en marquant les rendez-vous annuels ... on donne du rythme aux ventes. La solution des ventes en séries limitées (numérotées) est une pâle copie pour créer artificiellement de la rareté. 

- Enfin, l'idée "d'éternité" associée récemment au marketing du luxe horloger - pour faire opposition à la montre connectée- est aussi une fausse bonne idée car non seulement une montre mécanique est un produit périssable (sans révision régulière pas de montre qui fonctionne correctement) mais surtout cela empêche la création d'un rythme de vente (on peut stocker à l'infini  empêchant ainsi le renouvellement par des modèles saisonniers). Ce n'est pas très malin ....

Mais le plus grave dans cette histoire c'est que le luxe horloger c'est dissocier du luxe en général ... en créant sa propre règle, il est tout seul et peut ainsi du coup mieux plonger tout seul ... C'est pas malin du tout...et c'est d'ailleurs un peu ce que l'on peut observer en ce moment.

La solution passera inévitablement par un "rattrapage/recollage" de l'horlogerie au luxe ... car le High-End Fashion est un écosystème auquel il ne faut surtout pas essayer d'échapper ... sauf à faire face à des difficultés massives ...

 

 

Les commentaires sont fermés.