08/05/2016

La Tag Heuer Connected va-t-elle "perdre" son moteur ou est-ce juste une fausse alerte? Leçon pour tous!

Personne dans le monde horloger ne semble relever le fait que les récentes annonces d'Intel*, qui vient d'annoncer l'arrêt probable d'une partie des processeurs de la famille Atom, a mis une pression considérable sur la Connected de Tag Heuer. Les horlogers de la Chaux-de-Fonds vont-ils devoir remettre en question la stratégie "Android sur architecture Intel" que Jean-Claude Biver (CEO du pôle horloger de LVMH) nous avait livré comme "la" solution, il y a six mois ou est-ce juste une fausse alerte? La communication grand public d'Intel est confuse (voir ci-dessous) ... quant à Biver il assure que leur processeur spécifique d'Intel n'est pas concerné ... et Gregory Pons (le fameux journaliste horloger) en rajoute une couche (à lire ici) ... tout cela reste à être vérifié dans les prochains mois bien sûr... 

 

 

De cette épisode il y a quelques leçons a retenir pour les horlogers suisses.

 

1/ Celui qui fabrique les processeurs tient tout le monde en joue 

Si Intel stoppe la production d'Atom alors Tag Heuer va devoir rapidement trouver une solution ou un autre partenaire: Qualcomm ou un autre fournisseur. Mais une telle situation va pouvoir se reproduire à l'avenir, souvenez-vous de l'histoire de Nokia et Intel (déjà eux!). Donc les suisses feraient mieux de se bâtir une compétence processeur/moteur à l'avenir.

 

2/ Celui qui détient l'intégration processeur/plateforme peut aussi menacer tout le monde

La durée de vie de la Tag Heuer Connected vient -après une seule annonce- de s'en trouver considérablement raccourcie. Faute de support à moyen terme d'Intel (2 ou 3 ans?) tout les partenaires horlogers de la marque californienne vont devoir cesser leur production de montres. Intel finance en effet le gros du développement soft qui lie son architecture matériel à la plateforme Android et il est peut probable qu'Intel continue dans ces conditions. 

 

3/ L'enjeu sur l'internet des Object et le "cloud" semblent être aujourd'hui plus important que la montre pour les géants des ICT!

L'horlogerie traditionnelle (y compris suisse) qui se met au connecté, va connaître de lourdes difficultés. Il faut maîtriser toute la fabrication ou alors acheter ses entreprises ayant des compétences "processeurs". Le bricolage ne va certainement plus suffire à l'avenir et la montre connectée ne sera qu'un des objets de l'internet des objets...ni plus ni moins...

 

4/ Il n'y a pas d'esprit de tradition dans les ICT...et il n'y en aura jamais!

Après la percée de l'Apple Watch, voilà le recul d'Intel. On peut noter que les géants des ICT font souvent des mouvements stratégiques brusques et laissent tomber des pans entiers de leurs savoirs faires sans crier gare. Nokia, Digital, IBM, Dell, etc. l'ont démontré fréquemment ces dernières décennies.

 

---------

 

* Une information que l'on trouve chez VIPresse.net  ... voici un extrait de ce magasine en ligne: "... Intel est-il en train de solder en catimini les erreurs stratégiques du passé ? Divers médias américains ont annoncé ce week-end l’abandon par le numéro un mondial des semi-conducteurs de ses processeurs Atom notamment pour smartphones. Après l’annonce officielle d’un plan de suppression de 12'000 emplois réduisant ses effectifs de 11% afin de déplacer son centre de gravité des PC vers les centres de données et l’Internet des objets, Brian Krzanich, CEO de l’entreprise a pris la plume la semaine dernière pour expliquer la stratégie et le futur d’Intel... Intel va ainsi abandonner avec effet immédiat ses plateformes Atom SoFIA et Broxton pour smartphones et tablettes, afin de consacrer ses ressources à des produits offrant un meilleur retour sur investissement et plus en phase avec la stratégie du groupe, aurait déclaré un porte-parole d’Intel. " 

Les commentaires sont fermés.