01/04/2016

Les trois terribles Leçons de Baselworld !

Voilà les trois fondamentaux nouveaux que Baselworld vient de nous apprendre:

A.- On est passé dans un marché d'acheteurs... c'est lui qui fixe les conditions de l'échange commercial ... désormais ce sont les commerçants, les grossistes et les revendeurs qui ont (re)pris le pouvoir... cela faisait plusieurs décennies que cela n'était plus le cas ... fini de dicter sa loi (les volumes, les marges et les prix) depuis les montagnes... 

B.- La crise horlogère se développe maintenant sur trois niveaux stratégique:          

  1. conjoncturel avec par exemple Hong Kong toujours dans le rouge...  
  2. structurel avec une sur-capacité industrielle de l'horlogerie suisse...
  3.  systémique avec la transformation vers le tout connecté...

 

C.- Les propos des patrons de l'horlogerie de luxe suisse dans la presse, notamment ceux de Monsieur Stern (Patek Philippe) démontre que le luxe peut désormais se passer d'un tissu industriel régional (donc l'idée de cluster horloger vole en éclat)... en fait ce qu'ils disent précisément, c'est que les marques vont produire le plus possible de manière interne,  et que sinon ils peuvent acheter n'importe où... en d'autres termes la chaîne de la valeur n'est plus régionale ... et le Vallon de St.-Imier, la Vallée de l'Arve (décolletage) ou la Corée du Sud, c'est du pareil au même pour une chaîne de valeur industrielle numérique ... 

 

Les commentaires sont fermés.