16/02/2016

BRELOQUE EN STOCK!

Lorsque l'on ne vend pas... la marchandise a tendance à s'accumuler. 

C'est exactement ce qui est arrivé l'année dernière dans la plupart des boutiques de l'horlogerie suisse dans le monde: 2015 a été une année du stockage de montres!

Il faut bien visualiser le mécanisme de distribution de la montre pour comprendre cet aspect "surprenant" du métier.

D'abord, les marques suisses vont exporter la quasi-totalité de leur production vers l'étranger en comptabilisant dans leur bilan ces "ventes". La marchandise part en boutique déjà "vendue" non pas au consommateur final mais aux intermédiaires. On appelle cela dans le jargon du "SELL IN". (Le "SELL OUT" étant l'opération de vente vers le client final).

De plus, le prix "export" est arbitraire et tourne en moyenne pour toute l'industrie autour de 750 CHF. Ce chiffre ne correspond pas au prix final qui lui va beaucoup varier selon la destination (adaptation différenciée du taux de change aux pays destinataires!) ou si la montre va finir au marché "gris" (vente à prix cassé de matériels neufs mais considérés comme vieux modèle)... ou encore reprise!

Bref, on vend sans vraiment vendre... car si la marchandise n'est pas écoulée alors la marque horlogère va devoir reprendre (en totalité ou en partie) les invendus pour pouvoir exposer les nouveaux modèles ...

 "Vous voyez d'ici l'imbroglio... on vend mais on doit tout de même reprendre...les invendus!"

 

Ainsi de manière très concrète si l'on regarde la comptabilité 2015 par exemple pour le groupe Swatch ... on voit qu'il y a bien eu pour 8,4 Milliards de vente mais que le stock est maintenant comptabilisé à 6,2 Milliards ... cela signifie que le stock a grossi en une année de plus de 300 millions de francs !

Comprenez bien... on est toujours dans du virtuel car le stock ne sera certainement pas vendu entièrement... donc il faudra bien un jour ou l'autre inscrire des pertes... d'autant plus qu'à ce niveau cela représente tout de même près de cinq années de bénéfice... eh oui, le bénéfice 2015 a été fixé à 1,4 Milliard!

Tout cette démonstration est importante car c'est plus ou moins la même chose - pour n'importe quelle marque horlogère suisse ...  le "sell in ... sell out" étant une pratique généralisée dans la profession...

C'est pourquoi il faut toujours regarder la fluctuation des "breloques en stock" ... si vous voulez connaître la santé d'une marque... c'est le seul indicateur de certitude!

Les commentaires sont fermés.