Le mois d’octobre a été difficile pour tous les segments de prix. La baisse s’est révélée un peu moins prononcée en dessous de 200 francs (prix export) et entre 500 et 3'000 francs, tout en restant conséquente. Les montres entre 200 et 500 francs et au-dessus de 3'000 francs ont affiché des replis supérieurs à 13%.

Hong Kong a connu sa plus forte baisse de l’année avec -38,5% et poursuivant ainsi sa spirale négative. Les Etats-Unis ont également marqué le pas (-12,2%), suite à un mauvais mois de septembre déjà. Ces deux mois consécutifs de recul ont donné un net coup de frein à la croissance régulière qui prévalait jusque là. Le Japon s’est maintenu à son niveau de 2014, malgré une base de comparaison très élevée. La Chine (-5,1%) semble n’avoir été affectée techniquement que par le jour ouvrable de moins et a redressé un peu la barre après un été particulièrement difficile. L’Italie et l’Allemagne se sont situées très près de la Chine, avec une des rares baisses en 2015. La France (+7,1%) et le Royaume-Uni (+11,5%) ont mieux résisté.

(extrait du communiqué de la FHS)

 

MAINTENANT : IL FAUT FAIRE FACE !

Il est de notre devoir collectif de réagir sinon nous allons connaître l'aventure de Nokia, Netscape ou DEC... disparaître... 

Mes articles publiés dans le journal économique AGEFI donnent une idée de comment il faudrait procéder...à voir ici...