11/08/2015

APPLE WATCH fait chuter les ventes des montres traditionnelles...

Malgré des ventes jugées par certains décevantes (surtout par les observateurs suisses), l’Apple Watch n’est ni passée totalement inaperçue (grâce à un marketing très agressif) ni fut vraiment un "flop" commercial depuis sa sortie en avril dernier (env. 2 millions de vente aux USA).

Une étude toute récente du leader mondial des études de marchés (NPD Group) montre ainsi que sur le seul marché américain, les montres d’Apple ont eu un impact considérable sur le marché de la montre à quartz ou mécanique.

Sur le seul mois de juin, premier mois de vraie disponibilité des chiffres de l’Apple Watch aux USA, les ventes de montres traditionnelles ont lourdement chuté (moins 14% pour le nombre de montres) ce qui est tout de même la baisse la plus conséquente de ce secteur depuis 2008, année de la crise financière.  

Il s’est écoulé très exactement 927'000 montres traditionnelles pour une valeur de 375 millions de dollars (ce qui donne une chute de 11% en valeur).

La tranche de prix à moins de 1'000 dollars a le plus souffert, ce qui correspond assez bien au positionnement des prix de l’Apple Watch.

Pour les montres dont le prix est compris entre 100 et 150 dollars, la baisse est encore plus sérieuse. Les marques touchées de plein fouet par ce recul du marché sont principalement Timex, Burberry et Tissot, soit là encore des fabricants qui se situent au coeur de la cible de l'entreprise californienne.

Il est bien sûr toujours possible d’invoquer le « hasard » pour justifier une telle baisse, mais la coïncidence avec le lancement de l’Apple Watch ne semble guère laisser de doutes.

Et dire qu’il ne s'agit que du mois de juin et que du marché américain !  

Pour une montre souvent décrite comme étant un échec commercial... pas mal tout de même!

Avec environ 2 millions d’unités vendues … Apple fait déjà très mal ... sur sol américain... alors imaginez la suite... 

Mais attendons d'abord les fêtes de fin d'année et la grande saison commerciale avant d'analyser plus amplement les conséquences... qui risquent cependant - à la lumière de ces premiers chiffres -  d'être quand même dures pour l'industrie horlogère suisse ! 

Les commentaires sont fermés.