16/03/2015

SWATCH se trompe, encore!

Après l'annonce de SWATCH (Jeudi dernier) de se lancer dans la montre connectée, tout le monde en Suisse a été rassuré.

Pas moi!

En effet, il ne faut pas croire qu'APPLE a seulement créé une montre connectée pour sa tribu de propriétaires d'iPhone...

Non...non, le constructeur de Cupertino a créé un ECOSYSTEME... 

Cela veut dire que la montre fait partie d'un ensemble bien plus grand que seulement l'objet lui-même... par exemple si vous allez payer avec la montre alors l'univers de APPLE PAY va supporter toute la transaction et vous faire parvenir la facture et les relevés de compte... un jour peut-être que cela sera intégré à votre comptabilité même.

Il en est de même avec la fonction: clé ...pour ouvrir toutes vos portes du bureau à la maison, de la voiture au lockers de votre salle de gym...et sans doute même à distance... à très longue distance pour la porte du garage...

Bref, APPLE, c'est un écosystème puissant... rien à voir avec des fonctionnalités particulières prises individuellement. Il faut voir le tout pour comprendre vers où APPLE est en train de nous emmener... et ne pas s'arrêter sur telles ou telles fonctionnalités que l'horlogerie suisse essaye pathétiquement d'imiter ...

L'enjeu est beaucoup plus grand...

C'est le contrôle d'écosystème... comme celui des paiements, des serrures, de la santé, etc... qui est derrière APPLE WATCH

Et là, l'industrie horlogère suisse a vraiment des soucis...

Quelle offre différenciée a-t'elle vraiment?



Commentaires

Je ne connais pas trop le monde des montres. Je n'ai jamais supporté l'odeur que dégage ma peau sous le bracelet et donc je ne porte pas de montre.
D'ailleurs je ne porte aucun bijou. J'aime que ma peau respire et se sente libre. J'adore nager sans maillot de bain.

Par extension, ou projection, j'imagine qu'il y en a d'autres comme moi.
Et puis il y a les amoureux de la belle mécanique, ceux qui affichent la réussite sociale etc., ils resteront des inconditionnels de la montre conventionnelle haut de gamme.

Pour les jeunes connectés, ils garderont évidemment leur portable car je les vois mal surfer sur un si petit écran. La taille de l'écran semble primordiale dans la guerre qui se déroule sous nos yeux. Les tablettes semblent en perte de vitesse, trop encombrantes, les smartphone + semblent séduire une bonne part de marché.

Vous avez certainement raison de relever les buts hégémoniques des GAFA. Ils m'apparaissent comme une fuite en avant pour ramasser tout ce qui peut l'être avant l'avènement du web 3.0 qui devrait supprimer les intermédiaires. L'avenir nous dira s'ils survivront à la prochaine crise et s'ils sauront continuer à nous offrir des outils utiles dans notre monde.
Le terrain de bataille est la finance, nerf de la guerre. Apple et les autres dépendent de leurs actionnaires et des grandes banques comme Goldamnn Sachs qui sont en permanence sur la sellette. Tout cela semble bien volatile.

Quant aux capteurs santé, c'est clairement une arnaque pour hypocondriaques. Tout au plus un sportif pourrait-il profiter de la vérification des ses battements cardiaque, mais il optera pour un outil ciblé et léger. Tous les autres ne feront qu'aggraver leur condition en n'étant pas suffisamment à l'écoute de leur corps.

Écrit par : PIerre Jenni | 16/03/2015

Les commentaires sont fermés.