07/03/2015

Salon de l'auto et Cointrin: la saturation pour toujours!

La saturation est l'action de saturer, c'est-à-dire de combiner, mélanger ou dissoudre jusqu'à ce qu'il soit impossible d'en ajouter plus (selon wikipédia) et bien c'est exactement ce qui arrive aujourd'hui à Cointrin: n'en ajouter plus, cela coince de toute part.

Le salon de l'auto, L'aéroport, IKEA, etc...les voitures s'entassent de plus en plus dans un espace extraordinairement réduit. Plus moyen de circuler! Cela crée des embouteillages monstres et des pannes à répétition.

La saturation est telle que même lors de journées normales cela bouchonnent dès 16h.

Ce week-end de salon de l'automobile cela va juste être une fois de plus dément.

La saturation gagne aussi l'aéroport!

Rappelez-vous les pannes de février qui ont alors touchés l'organisation même de l'aéroport.

Souvenez-vous, tout c'est passé lors d'une des journées de très grande affluence et c'est justement pour cela qu'elles se sont produites. Plus une chose est saturée, plus le risque de pannes augmente. C'est bien connu.

L'autoroute de contournement et l'aéroport sont dans le même bain!

En mars 2008, j'avais -dans un blog de la Tribune- déjà attiré l'attention sur ce type de risque... en situant les problèmes lorsque l'aéroport atteindrait les 15 millions de passagers vers 2014/2015... On y est... et cela n'a pas manqué... la saturation est là....

Ce qui est étonnant c'est qu'à l'époque, les autorités de l'aéroport m'avait expliqué que Gatwick (qui possède aussi une seule piste d'envol) pouvait accueillir près de 30 millions de passagers et qu'il ne fallait pas s'en inquiéter...pour notre aéroport !

Sauf qu'entre temps, j'ai vu Gatwick ... et devinez quoi?

Il y a en fait deux aérogares à Gatwick ...un de chaque côté de la piste...c'est évidemment tout autre chose... car il y a deux entrées distinctes pour le traffic automobile, les parking et donc les passagers qui vont dans deux grands halls différents... bref rien à voir... car seule la piste est partagée...

En conséquence: les pannes de ce week end ne sont que l'avant goût de ce qui nous attend désormais ... un aéroport saturé!

Sauf si évidemment on construit un second aérogare à Meyrin (en face de l'actuel)...et aussi une traversé de la rade à la hauteur du Vengeron (mais ceci est une autre question)....

Les commentaires sont fermés.