31/12/2014

Notre ADN (III)... îlot de cherté ou modèle de cherté ?

La Suisse est connue pour être "un îlot de cherté"... Tout le monde s'en plaint... Mais est-ce bien là le problème?... car on pourrait tout aussi bien considérer que justement la "cherté" est "notre modèle".

Lire la suite

16/12/2014

Notre ADN Régionale (II)

Aucune région ne peut être réduite à une vision unique...les régions sont multiples par essence ... soit par la réalité de la composition sociale, soit par l'économie diversifiée du territoire ou encore par les éléments culturels, historiques voir religieux qui la composent.

Ainsi lorsque je propose dans mon blog précédent un ADN horloger basé sur les "complications", sortes d'algorithmes matérialisés dans des rouages...il est bien clair - dans mon esprit- que cela n'est qu'une composante d'un tout plus vaste, donc composé de plusieurs facettes (ou hélices si l'on veut conserver l'analogie de l'ADN)...et c'est justement pour cela que je vais numéroter de I à V les cinq principales composantes de notre ADN local (à suivre).

Donc pour l'instant, voici notre seconde ligne de force.

On pourrait lui donner le nom de "Santé@Large" ou autrement dit Santé au sens large... j'ai déjà plusieurs fois montré dans des blogs précédents qu'une caractéristique importante de notre région était la forte capacité d'innovation de la région lémanique dans le domaine de la santé... 

Au contraire de ce que l'on entend souvent au niveau politique ou médiatique... je ne pense pas que se soit une sorte de Bio Valley ou de Health Valley qui nous caractérise vraiment... mais plutôt une propriété de l'écosystème de la Santé beaucoup plus large car les deux acteurs les plus importants ou les plus uniques globalement sont: l'OMS et Nestlé.

D'abord l'OMS qui participe activement à la "soft gouvernance" de la Santé Globale depuis Genève en donnant ainsi un souffle tout à fait spécifique à la région.

Ensuite Nestlé dont les dépenses en R&D (notamment pour la recherche alimentaire qui est comme chacun le sait le premier des médicaments) sont de l'ordre de 1,5 milliards (la moitié en Suisse notamment à travers le centre de recherche de Vers-chez-les-Blancs et de celui de l'EPFL).

Ces deux institutions (OMS et Nestlé) marquent ainsi le territoire.

Accompagnées des hôpitaux cantonaux, des Universités et de l'EPFL (avec notamment son projet européen sur le cerveau), des entreprises pharma et medtech, des start-ups et des hôpitaux privés ...on voit se dessiner une réalité très importante et somme toute ... unique au niveau mondial...

Ceci décrit notre seconde ADN.

14/12/2014

Notre ADN Régionale (I)

En marketing...on parle d'ADN pour désigner ce que l'on est vraiment, ce que l'on représente de manière authentique...

...et bien ...pour une grande partie de nos territoires... de Genève à Bâle : notre spécialité mondiale c'est la montre...

En fait...plus que les "gardes temps"... notre passion ce sont les complications... et donc, on pourrait dire que les complications sont notre ADN

De quoi s'agit-il?

Une complication désigne dans le monde horloger toutes fonctions autre que l'indication de l'heure, de la minute et de la seconde et ceci quel que soit le mode manuel ou automatique de remontage d'une montre, de sa force motrice mécanique ou électrique et de l'épaisseur de son mécanisme

Tout cela ressemble à la matérialisation (hard) de la définition de l'algorithme (soft). En quelque sorte les complications sont des enchevêtrements de rouages, sorte de procédures algorithmiques marquant par exemple, les phases lunaires sur une montre... en fait ce serait comme de faire une "app", un codage ou un algorithme pour une "smartwatch"... le tour est joué... notre histoire c'est l'encodage matérialisé...

et donc autrement dit: notre ADN ce sont les algorithmes!!!

Ceci est une vraie découverte.

PS. définition: Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d'instructions permettant de performer une fonction.

03/12/2014

HEALTH VALLEY versus HEALTH@LARGE

Depuis quelques temps, le terme de "Health Valley" est employé par des personnalités importantes de la région comme Patrick Aebischer (EPFL) ou Bertrand Levrat (HUG)...ils pensent ainsi mettre en évidence un point fort de la métropole Lémanique... Mais est-ce bien correct? Est-ce que cela correspond vraiment à quelque chose?

Pour que la région soit spécifiquement orientée vers le domaine de la santé il faudrait au moins que les statistiques de l'emploi et/ou ceux de la R&D le montrent ... mais il en est rien...

En effet, si l'on regarde les statistiques sur l'emploi dans le domaine de la santé qui viennent d'être publiées par l'entité officielle "Métropole Lémanique" ... on découvre (mémento statistiques, déc. 2014, page 26) que le domaine de la santé occupe 78'548 personnes sur l'arc lémanique ... ce qui ramené à la proportion suisse donne un taux de 15,9% tout à fait comparable à la proportion des habitants de la région par rapport à ceux de la Suisse (qui se situe à 14,9%)... donc rien de particulier à signaler!!!

D'autre part, si l'on regarde maintenant les dépenses en innovation (R&D en Suisse, economiesuisse et ofs, nov. 2014, page 20) dans ce domaine alors les chiffres sont nettement moins bons ... puisque la part de la métropole lémanique ne représente plus que 13% du pays... soit nettement moins que son poids démographique... donc vraiment rien à signaler... on fait moins bien que le reste de la Suisse dans ce domaine...

Alors pourquoi des personnalités aussi éminentes parlent-elles comme cela dans le vide?

La raison est simple.

Elles sentent intuitivement que notre région présente une particularité dans le domaine ... mais elles se trompent dans l'interprétation de leur impression...

Ce qui caractérise vraiment notre région dans ce domaine... c'est trois choses uniques:

1.- l'OMS ... personne n'a dans le monde une telle organisation de la gouvernance globale de la santé

2.- Nestlé ... avec une recherche très importante (1,6 mia) dans le domaine de la nutrition et de la santé Nestlé est le plus grand acteur au monde dans ce domaine particulier de la santé (et une grande partie de cette recherche se trouve dans le canton de Vaud)

3.- @Large ... sur le territoire se côtoie toutes sortes d'acteurs économiques... cela va de l'hygiène aux colorants alimentaires, du med tech à la bio tech, de la chimie à la pharma, du eHealth à la nutrition, etc... cette unique configuration que je nomme Health@Large est la principale caractéristique de notre région si l'on se compare par exemple à la ville de Bâle centrée sur l'industrie de la pharma et de la chimie.

Maintenant que cela est énoncé en ces termes cela saute aux yeux...

.... nous sommes la Métropole du "HEALTH@LARGE" 


PS: évidemment sans le géant Nestlé et le rôle mondial de l'OMS, notre région n'aurait aucune spécificité particulière...