26/10/2013

Comment faire un "BUZZ"?

Demander la recette au Professeur Didier Pittet des HUG!

Lancée en 2009 depuis Genève pour une campagne de prévention avec l'OMS, cette vidéo a rencontré un succès planétaire ... pas seulement parce que plus de 200'000 personnes l'ont visionnée mais surtout parce qu'elle a été "détournée" par des milliers de gens, notamment dans les hôpitaux, les centres hospitaliers, les étudiants ou les entreprises du monde entier ...(taper "hand hygiene dance video" sur Google, il y a près de 40'000 références ou alors aller visionner une autre vidéo sur Youtube http://www.youtube.com/watch?v=RcDx5SA8xF8)


 

En fait, la réussite de cette vidéo tient dans sa capacité ludique (danse et musique) d'expliquer simplement quelque chose de plutôt rébarbatif: "se laver les mains"...et elle laisse beaucoup de place au "détournement" dès lors que celui-ci est sollicité notamment par des concours nationaux ou d'entreprises. Il faut convier les gens à vous copier librement pour faire un "Buzz"...

La recette c'est:

(1) une story simple et efficace (histoire construite et percutante)

(2) encourager les gens à copier, tweeter, forwarder...en bref autoriser le "plagiat" (processus de diffusion par réseautage)

(3) avoir/créer un bon réseau pour le lancement initial (conditions initiales).

Le Programme d'hygiène des mains du Professeur Didier Pittet connu sous le nom de:  “The Geneva Hand Hygiene Model” est dans son ensemble un succès planétaire réalisé dans 168 pays par plus de 15'700 hôpitaux.

BRAVO! 

 

20/10/2013

« Réseaux sociaux : les HUG 3ème mondiaux ! »

Incroyable, un site genevois rivalise avec les meilleurs américains dans le domaine des réseaux sociaux hospitaliers (et ceci malgré le fait qu'il soit entièrement en français pour une population au moins cent fois plus petite que celle de l’amérique!). C’est tout à fait sensationnel et exceptionnel: Youtube et DailyMotion ont permis à l’équipe de Séverine Hutin, chef de la communication aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), d’être dans le trio de tête mondial. Vraiment extraordinaire et pas évident. Et pourtant, ils l'ont fait. Comment tout cela est-il arrivé? Quelle stratégie a été suivie? Qui sont ces gens super doués de la communication Web? Autant de questions auxquelles une rencontre et quelques statistiques nous apportent quelques éléments de réponse.

Analyse:

Regardons en comparaison internationale le nombre de vues sur Youtube et Dailymotion. Incroyable! Plus de 3 millions de visiteurs, loin derrière les Mayo Cliniques (premier) mais presque au niveau de Cleveland Clinic (deuxième). Il faut dire que ces deux hôpitaux sont classés en général (toutes disciplines médicales confondues 1er et 2ème aux USA, source: USNews). Tout cela est en grande partie le résultat du travail de Frank Schneider, cinéaste aux HUG qui a compris comment produire des petits films intéressants.  

 

hug_image.jpg

 

Conclusion:

Que faut-il en déduire…et bien d’abord, j’ai voulu rencontré l'équipe pour comprendre. Jeudi à la journée de l’innovation aux HUG, j’ai eu cette opportunité. Surprise: le Directeur et le Président des HUG étaient présent, pourtant ils ignoraient tout de cette belle performance. Ensuite, j’ai noté que Séverine Hutin tout en ayant une vraie stratégie, avait tendance à minimiser l’exploit. Etrange ! Peut-être cette fausse modestie est très suisse finalement. On ne se lance pas des lauriers - chez nous! Ensuite, il faut reconnaîter qu’elle a mené sa barque avec obstination et enfin il y a des gens, notamment les cinéastes qui ont fait du bon boulot en ayant de l’empathie pour les autres (une capacité de se mettre dans la peau des autres, de les comprendre ainsi et donc de leur offrir ce qu’ils cherchent). Les gens qui ont de l'empathie virtuel (sur Internet) sont rares mais ce sont les seuls qui savent communiquer sur les réseaux sociaux…si vous êtes à la tête d’une organisation ou d’une entreprise… songez-y ! …c'est eux qu'il faut engager... les autres vous font juste perdre votre temps et votre argent…


13/10/2013

HEC Genève: en pleine déconfiture?

Le diplôme de HEC Genève sanctionne-t-il encore une formation reconnue internationalement ou ses diplômes sont-ils devenus des papiers de seconde zone? Genève a-t-elle besoin d’une HEC de niveau mondial? Avons-nous besoin de séparer HEC de la Faculté des SES? Ou, de manière plus générale, les diplômes ont tellement perdu d’importance face aux compétences acquises professionnellement que cela n’a plus du tout d’importance?

 

Lire la suite