20/10/2013

« Réseaux sociaux : les HUG 3ème mondiaux ! »

Incroyable, un site genevois rivalise avec les meilleurs américains dans le domaine des réseaux sociaux hospitaliers (et ceci malgré le fait qu'il soit entièrement en français pour une population au moins cent fois plus petite que celle de l’amérique!). C’est tout à fait sensationnel et exceptionnel: Youtube et DailyMotion ont permis à l’équipe de Séverine Hutin, chef de la communication aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), d’être dans le trio de tête mondial. Vraiment extraordinaire et pas évident. Et pourtant, ils l'ont fait. Comment tout cela est-il arrivé? Quelle stratégie a été suivie? Qui sont ces gens super doués de la communication Web? Autant de questions auxquelles une rencontre et quelques statistiques nous apportent quelques éléments de réponse.

Analyse:

Regardons en comparaison internationale le nombre de vues sur Youtube et Dailymotion. Incroyable! Plus de 3 millions de visiteurs, loin derrière les Mayo Cliniques (premier) mais presque au niveau de Cleveland Clinic (deuxième). Il faut dire que ces deux hôpitaux sont classés en général (toutes disciplines médicales confondues 1er et 2ème aux USA, source: USNews). Tout cela est en grande partie le résultat du travail de Frank Schneider, cinéaste aux HUG qui a compris comment produire des petits films intéressants.  

 

hug_image.jpg

 

Conclusion:

Que faut-il en déduire…et bien d’abord, j’ai voulu rencontré l'équipe pour comprendre. Jeudi à la journée de l’innovation aux HUG, j’ai eu cette opportunité. Surprise: le Directeur et le Président des HUG étaient présent, pourtant ils ignoraient tout de cette belle performance. Ensuite, j’ai noté que Séverine Hutin tout en ayant une vraie stratégie, avait tendance à minimiser l’exploit. Etrange ! Peut-être cette fausse modestie est très suisse finalement. On ne se lance pas des lauriers - chez nous! Ensuite, il faut reconnaîter qu’elle a mené sa barque avec obstination et enfin il y a des gens, notamment les cinéastes qui ont fait du bon boulot en ayant de l’empathie pour les autres (une capacité de se mettre dans la peau des autres, de les comprendre ainsi et donc de leur offrir ce qu’ils cherchent). Les gens qui ont de l'empathie virtuel (sur Internet) sont rares mais ce sont les seuls qui savent communiquer sur les réseaux sociaux…si vous êtes à la tête d’une organisation ou d’une entreprise… songez-y ! …c'est eux qu'il faut engager... les autres vous font juste perdre votre temps et votre argent…


Commentaires

Dommage que le bilan humain ne soit pas premier, il n'est pas virtuel lui.

Écrit par : Jmemêledetout | 20/10/2013

Les commentaires sont fermés.